172017Nov

Le burn-out expliqué par Patrick Legeron à la conférence RCF

Vous trouverez dans ce billet de blog, la partie du Docteur Patrick Legeron de la conférence RCF. Cette conférence du 29 septembre 2017 parle du burn-out.

La naissance du burn-out

Dans le monde du travail, à partir des années 1970, l’automatisation et la robotisation ont fait leur apparition. De ce fait, le travail était devenu moins pénible pour les ouvriers. On ne parlait plus de « travail dur ». Les temps de travail étaient moins longs et les tâches plus « cool ».

Pendant de nombreuses années, la notion de « travail » fut associée à la maladie. Cependant, il a été démontré, comparé à des facteurs identiques, que des personnes qui travaillent sont en meilleure santé que celles qui ne travaillent pas. Le travail c’est donc la santé !

Néanmoins, si le travail était devenu moins dur, les chercheurs ont démontré que ce dernier contraignait davantage le psychisme que le corps. Il contribue à des troubles de pathologie mentale.

A partir de ce moment, les débats sur le burn-out ont commencé. Le phénomène du burn-out est entrée en dehors de la médecine et s’est installé dans des champs sociaux : ressources humaines, ministère du travail…

Plusieurs concepts ont découlé du phénomène du burn-out. En 1970, les spécialistes parlaient de stress au travail. Puis, dans les années 2000, on parlait plus de harcèlement moral, de suicide. Maintenant, c’est le burn-out.

La définition du burn-out : le burn-out, qu’est-ce que c’est ?

De nos jours, le burn-out est appelé « maladie nouvelle ». Mais, ce que l’on ignore, c’est que le burn-out existe depuis très longtemps. Déjà, dans l’ancien testament on parlait de burn-out avec « La grande fatigue du prophète Elie ».

C’est en 1970 que le terme « Burn-Out » fut pour la première fois prononcé par une psychiatre américaine. Puis, les causes et explications de ce phénomène ont été définies : la maladie des battants, la maladie de ceux qui se donnent, qui s’investissent.

La définition actuelle du burn-out est la suivante :

Le burn-out se définit par 3 symptômes :

  • L’épuisement physique et psychique ; la personne ne peut plus réagir
  • L’altération profonde des émotions ; les personnes n’ont plus d’émotions
  • Un sentiment pessimiste de sa propre personne

Le burn-out c’est la phase ultime du stress.

Peut-on définir le burn-out comme une maladie ?

La réponse à cette question est large. Certains vont répondre oui, car le burn-out se détecte par des symptômes dans de la pathologie. D’autres répondront que non, car le burn-out n’est pas dans une classification. Le burn-out est un OMNI : Objet Médical Non identifié.

Le phénomène du burn-out est complexe car il est mal défini. Le curseur entre le malaise, la détresse et la pathologie est difficile à placer.

Comment se déclenche un burn-out ? Quelles en sont les causes ?

Il y a 6 causes au burn-out qui sont liées aux conditions de travail au sens large :

  • La charge de travail et son intensité
  • Les exigences émotionnelles, toutes les activités qui impactent vos émotions
  • Le manque d’autonomie, des process avec très peu de marge de manœuvre
  • Le sens donné au travail
  • Les relations aux autres, clients, usagers…
  • Les changements auxquels nous sommes soumis

Les causes du burn-out sont des facteurs de risque psychosociaux, des facteurs de stress.

La dernière cause est liée à l’humain, à ses attitudes et à sa relation au travail : le surinvestissement au travail dans la vie de l’individu.

Comment soigner le burn-out ?

Une fois le burn-out déclaré, les traitements pour s’en sortir sont très lourds :

  • Une coupure avec le monde du travail, des mois, des années. Le retour à l’emploi est très difficile et souvent, il faut se changer de métier.
  • Un long traitement médicamenteux, des antidépresseurs
  • Une psychothérapie pour se reconstruire, retrouver des émotions et de l’estime de soi

La solution au burn-out est la prévention. L’humain doit se renforcer et se protéger face au stress. Dans le monde du travail des aménagements doivent être mis en place : organisation, management… Le bien-être doit être présent au quotidien dans le travail pour prévenir éviter le burn-out !

Docteur Patrick Legeron
Médecin psychiatre en titre d’un poste doctoral scolaire à l’université de Los Angeles.
Ancien président célèbre et active association française de thérapie cognitive et comportementale.
Fondateur et ancien directeur du cabinet : stimulus. Cabinet de conseils sur le stress et le bien-être au travail.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués *