152018Nov

Trouble du sommeil associé à l’âge

Le Sommeil du sujet âgé

D’une manière générale, on considère que le sujet, en vieillissant, a un sommeil de plus en plus mauvais. Cela est plutôt vrai, dans la mesure où la structure même du sommeil se désagrège avec des cycles de sommeil profond qui persistent, mais qui sont plus courts et sont surtout plus hachés.

Généralement, les sujets âgés ont un sommeil un peu moins long et un peu moins structuré.

On pourrait donc considérer que les sujets âgés se plaignent normalement davantage de leur sommeil.

Un sondage récent, réalisé aux Etats-Unis, révèle en réalité que les plus fortes plaintes de troubles du sommeil toucheraient les sujets âgés de 40 à 59 ans et, particulièrement les femmes.

Il semble qu’au contraire, à partir de 60 ans, les plaintes d’insomnie sont en nette réduction et que cela se confirme chez les octogénaires.

En effet, une enquête américaine, réalisée aux Etats-Unis, sur 155 000 adultes, montre des résultats en faveur de ce constat, comme cela est souligné par un chercheur du centre du sommeil et de neurobiologie de l’Université de Pennsylvanie, Michael Grandner.

Au Japon, en 2000, une étude référente avait pourtant conclue, à l’inverse, que les problèmes d’insomnie prévalaient chez les sujets âgés, tandis que les jeunes adultes se plaignaient souvent à un manque de sommeil.

Pour expliquer ces résultats contradictoires, Michael Grandner reste convaincu de l’existence de troubles du sommeil plus importants chez les adultes seniors par le fait qu’ils ont davantage de stress que les sujets retraités ou encore, chez la femme, du fait de la ménopause qui peut perturber le sommeil.

Nous retrouvons, aux Thermes de Saujon, de grandes similitudes avec cette étude américaine, puisque la catégorie 45-59 ans vient régulièrement en cure thermale et que de nombreux patients se plaignent également d’importants troubles du sommeil liés à leurs conditions de travail.

Nous constatons également, pour notre part que le nombre de nos patients âgés de 60 à 80 ans, qui représentent un important pourcentage de notre patientèle, souffrent également de troubles du sommeil, moins lié au stress et donc davantage à la mauvaise organisation de leur sommeil du fait de leur âge

.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués *